Le désherbage naturel

Le désherbage naturel
Comment se débarrasser des mauvaises herbes sans risque pour l'environnement et notre santé ? Il existe heureusement des moyens d’y parvenir sans utiliser de produit chimique et polluant !

On parle habituellement de "mauvaise herbe" mais le terme de plante "adventice" conviendrait mieux : une plante qui pousse dans un endroit où on ne souhaite pas la voir se développer car elle entre en concurrence avec celles qui sont cultivées.

L'objectif est donc de supprimer ces adventices de manière naturelle, en employant différentes méthodes selon la surface du potager, ou encore le temps que l'on peut y consacrer.

En voici quelques-unes :

- le désherbage manuel ou mécanique,
- le désherbage par solarisation,
- l'utilisation de désherbants biologiques.

 

Le désherbage manuel ou mécanique


Vous vous en doutez, rien n'est plus bio que le désherbage traditionnel, exécuté manuellement ou grâce à un outil adapté.


Les plantes adventices annuelles s'arrachent facilement à la main, surtout après la pluie, lorsque la terre est humide. Afin d'atteindre la racine profonde des plantes telles que le pissenlit ou le chardon, on utilise un couteau à désherber (autrement appelé gouge).


Si vous choisissez d'utiliser un sarcloir ou une binette, faites-le par beau temps, de préférence le matin. Les racines des herbes arrachées sécheront sur place dans la journée.


Pratiqué régulièrement sur des herbes jeunes et donc faiblement enracinées, le sarclage est un travail facile et rapide car il consiste à simplement racler le sol en surface.

En revanche, si la terre est sèche et dure, le binage s'impose : il permet à la fois d'arracher les herbes, mais aussi de casser la croûte de terre qui s'est formée.

 

Le désherbage par solarisation


Préparer le terrain pour de futures cultures exige un désherbage radical. La méthode de la solarisation offre une solution idéale et simple à mettre en place : il s'agit de couvrir le sol avec une bâche épaisse (pourquoi pas un vieux tapis, un reste de moquette, si possible noir ou foncé) pendant plusieurs semaines.

Sous la bâche, les plantes vont s'affaiblir puis mourir sous l'effet du manque de lumière et de l'excès de chaleur. Une fois dégagé, on obtient un espace désherbé sans effort superflu, prêt à être cultivé.

 

L'utilisation de désherbants écologiques


Il est tout à fait possible de fabriquer soi-même des purins aux vertus désherbantes, à base d'ortie ou d'angélique.

- Purin d'ortie : laissez macérer 2/3 d'orties et 1/3 d'eau pendant 3 semaines.
- Purin d'angélique : laissez macérer 1 kg d'angélique dans 10 litres d'eau pendant 3 semaines.

Vous pouvez ensuite les pulvériser à l'état pur sur les plantes à supprimer.

Le vinaigre blanc est également efficace contre les herbes indésirables : comptez 1 litre de vinaigre blanc pour un demi-litre d’eau puis arrosez en fin de journée.

 
------------------------------------------------------------------------

Nous espérons que l'une de ces méthodes vous procurera satisfaction et que votre potager se montrera reconnaissant de toutes ces attentions ! Et n'oubliez pas que le paillage prévient l'apparition des adventices tout en apportant une touche d'esthétisme...

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *