Comment limiter l’arrosage ?

Comment limiter l’arrosage ?
L’été est là et les fortes chaleurs arrivent...  Protégez votre potager afin de garder vos fruits et légumes en bonne santé.

Il est possible de garder le sol de son potager humide tout en étant en vacances.  Pour cela, adoptez les bons gestes !

Pendant l’été, la surface du sol est sujette à de nombreux changements climatiques. Il est donc nécessaire de le protéger des rayons du soleil, afin d’éviter la sécheresse.

Dans la nature, le sol n’est jamais complètement nu. Qu'il s'agisse de feuilles mortes ou encore de végétaux, tous les espaces sont couverts, ce qui contribue à une meilleure fertilité de la terre. En effet, les plants sont environ 1.5 fois plus développés sous paillis.

Le paillage est donc la solution : votre potager pourra se passer de vous pendant plus longtemps. Vous réduirez de 40% les apports d’eau !

Découvrez les différentes possibilités de paillage

- Le paillage organique, composé d’éléments naturels qui, lors de leur décomposition, offrent un enrichissement du sol en humus et améliorent ainsi ses propriétés physiques et chimiques.

- Le paillage minéral comme l’ardoise, la pouzzolane, les galets… qui sont des éléments durables.

- Le paillage en toile, qui permet de recouvrir de plus grandes surfaces.

- Le paillage en lin, fluide et facile à manipuler sur vos cultures, qui se mélange au sol en fin de saison pour nourrir les plantes et repousser les limaces.

- Le paillage végétal à base de bois, qui donne un avantage esthétique avec des couleurs originales, mais offre aussi une très bonne tenue.

- Le paillage en écorce de fève de cacao, qui apporte une grande richesse en minéraux, idéal pour un sol pauvre en azote.

Des avantages multiples dans la durée

Cette technique du paillage a pour objectifs d'absorber l'eau, de limiter l’évaporation et de maintenir l'humidité de votre sol. De plus, elle limite l’apparition des mauvaises herbes et apporte une fertilisation naturelle du sol. Sous un paillage assez dense (5 cm minimum), les mauvaises herbes ne pourront pas germer et votre sol restera humide beaucoup plus longtemps.

Le plus gros avantage du paillage pour les légumes : sa capacité à jouer le rôle de régulateur d’humidité. Vous n’aurez plus à vous casser la tête pour savoir quand arroser !  C'est une bonne méthode pour réduire les apports en eau.

Sachez qu’à l’automne, le paillage retarde le refroidissement du sol : il conserve la chaleur emmagasinée, et ainsi les légumes peuvent continuer à pousser.

Quelques classiques... A vous de choisir !


Les écorces de pin :
Les + : stables, tiennent le sol humide, empêchent efficacement la pousse des mauvaises herbes.
Les - : acidifient le sol.

Les paillettes de lin :
Les + : retiennent bien l’eau, fertilisent rapidement le sol.
Les - : se décomposent vite, peuvent contenir des graines, peuvent former une croûte peu perméable.

Les fèves de cacao :
Les + : bons fertilisants.
Les - : odeur parfois forte, se décomposent très vite.

Le broyat de branches :
Les + : similaire à l’écorce de pin sans l’acidité.
Les - : se décompose plus vite que l’écorce de pin (en 1 an environ), meilleur en sous-couche.

La tonte de gazon :
Les + : très bon paillage économique, si séchage préalable d’un ou deux jours et appliqué en couche fine.
Les - : peut brûler les plantes en se décomposant lorsqu’elle est trop humide et appliqué en couche épaisse, peut contenir des graines susceptibles de germer a posteriori.

Les feuilles mortes :
Les + : excellent paillis économique, bonne action hygrométrique (l'eau sous forme gazeuse présente dans l'air humide).
Les - : s’envolent facilement dans les premiers temps.

 

2 commentaires

  • quéméner le 30 Juin 2016 à 09h06

    Et la paille de céréales ?

    Lui répondre ?
    • Marion le 30 Juin 2016 à 03h06

      Bonjour, ce type de paillage (blé ou autres) est en effet une bonne solution, peu chère et facile à obtenir, chez un agriculteur par exemple. Mais attention aux résidus d’engrais chimiques et de pesticides ! Dirigez-vous de préférence vers le bio. La paille de céréales doit également être remplacée régulièrement car elle se dégrade assez vite.

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *